Emile Levassor conçoit « le crabe »

Emile Levassor conçoit « le crabe »

La fin du XIXe siècle est une période d’effervescence et d’innovations autour de la motorisation et de la conception d’une voiture « automobile ».

Les moteurs à essence commencent à prendre le pas sur les moteurs à gaz ou à vapeur, et la société Panhard et Levassor bénéficie d’un contrat d’exclusivité avec Daimler pour la fabrication d’un moteur à essence 2 cylindres en V.


La plus vieille automobile Panhard et Levassor (1891) sur les Champs-Elysées en 1921

Emile Levassor invente alors un nouveau concept radicalement différent : il ne cherche plus à s’adapter aux voitures hippomobiles ou aux quadricycles (comme Peugeot) mais conçoit une voiture à 2 places, dont le moteur Daimler est placé à l’avant et entraîne les roues arrières.
Après le moteur suivent l’embrayage et de la boite de vitesse. La direction est remplacée par des roues pivotantes. Surnommée « le crabe » cette première ébauche d’automobile fait ses premiers essais boulevard Masséna. Un an plus tard Panhard et Levassor en vendent déjà 6 exemplaires, ce qui fait dire à Daimler : « vous êtes le père de l’automobile moderne ».

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Benoit Pérot, Panhard, la doyenne d’avant-garde, EPA, 1979.

Vidéo : Panhard : 1890 – 1891 disponible sur https://www.youtube.com/watch?v=lCMWsyQPbZQ

Source : Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, EI-13 (2680)