Amédée Bollée fit 230 km avec L'Obéissante pour rallier Le Mans à Paris, en 18 heures

Amédée Bollée fit 230 km avec L'Obéissante pour rallier Le Mans à Paris, en 18 heures

Après l’obtention de l’autorisation de circulation de son véhicule auprès du préfet de la Sarthe, Amédée Bollée finalise son ambitieux projet de rallier Le Mans à Paris. Ce sont les prémisses du permis de conduire.


L’Obéissante pilotée par Amédée Bollée fils en septembre 1923, à la coupe mancelle de l’ACO, circuit de la Sarthe.

Malgré ses arrêts répétés à chaque passage dans un nouveau département, son arrivée à Paris a un retentissement considérable car le fonctionnement régulier et silencieux de son véhicule tranchait avec les expériences automobiles de l'époque.

L’autorisation octroyée par le préfet de la Sarthe fait office de permis de conduire, toutefois, la circulation automobile n'étant pas prévue par le code de la route, il écope de 75 contraventions. Mais une démonstration publique avec le préfet de police à bord régla rapidement ce différend et il obtient le droit de rouler à une vitesse maximale de 16km/h.


Permis de conduire l’Obéissante, 26 août 1875