Engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC) JAGUAR

Engin blindé de reconnaissance et de combat

Engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC) JAGUAR

L' Engin Blindé de Reconnaissance et de Combat (EBRC) Jaguar est destiné à remplacer les véhicules du type AMX-10RC, ERC-90 Sagaie et VAB HOT.

ARQUUS responsable de la fonction mobilité Jaguar

Equipé d’un moteur de 500ch, permettant d’atteindre une vitesse max de 90 km/h et une autonomie de 800km, ainsi que d’une boite de vitesse automatique, l’EBRC Jaguar, véhicule du Programme Scorpion fait preuve d’une mobilité performante.

Ses trois trains roulants indépendants, son train arrière directeur et ses 6 roues motrices lui procurent une exceptionnelle manœuvrabilité pour un véhicule de 25T (PTAC).

Doté d’une garde au sol variable, ainsi que d’un système de variation de pression de gonflage des pneumatiques et d’un dispositif de roulage à plat, l’EBRC Jaguar présente une excellente capacité de franchissement sur tous type de terrains : route, rocaille, boue.

EBRC Jaguar du programme scorpion

Collaborateurs Arquus travaillant sur le Jaguar dans notre atelier prototype de Versailles Satory

Plus court, plus mobile, plus compact et plus discret que ces prédécesseurs

Fort de toutes ses prouesses technologiques, l’Engin Blindé de Reconnaissance et de Combat bénéficie également de nombreux équipements et outillages communs avec d’autres véhicules (kits, pièces, valise de test, etc…) ce qui facilitera sa maintenance et la logistique dans le cadre du Programme Scorpion.

 

Engin blindé de Reconnaissance et de Combat sur les pistes d'essais de Satory

Jaguar armée arquus

Engin blindé de Reconnaissance et de Combat sur les pistes d'essais de Satory

EBRC armée de Terre

Engin blindé de Reconnaissance et de Combat sur les pistes d'essais de Satory

EBRC Jaguar Satory

Engin blindé de Reconnaissance et de Combat sur les pistes d'essais de Satory

La prise en compte des contraintes de maintenance en conditions opérationnelles en parallèle du développement devrait permettre de garantir une très bonne maintenabilité, à l’instar de la dépose/pose du Groupe Moto Propulseur qui se fait en moins de 4h.

les sites d'Arquus mobilisés pour le Jaguar

Trois sites industriels d’Arquus sont directement impliqués dans la réalisation du Jaguar, sur des bassins d’emploi très variés, aux côtés du Centre d'excellence technologique et de la Direction Soutien d’Arquus. Au total, plusieurs centaines de collaborateurs contribuent au programme EBRC.

Site de Marolles-en-Hurepoix

Le site Arquus de Marolles en Hurepoix, nouveau Centre d’Excellence de la Militarisation de Moteurs, a la charge de l’ensemble des opérations de préparation du moteur de l’EBRC Jaguar, ainsi que de la production des tourelleaux télé-opérés T3 qui assurent l’autodéfense du véhicule.

Site de Limoges

Centre d’Excellence de production de véhicules neufs, Limoges est en charge de la préparation des kits de mobilité du Jaguar, c’est-à-dire de l’ensemble des pièces, organes et sous-ensembles qui assurent la fonction mobilité du véhicule.

Site de Garchizy

En parallèle, le Hub Arquus de Garchizy assure la mise à disposition des pièces et organes de rechange dans des délais très courts, permettant une maintenance efficace au plus près des forces. Site de Roanne Enfin, une équipe d’Arquus est présente sur le site Nexter de Roanne afin d’apporter leur expertise sur l’intégration des éléments de mobilité.

L'EBRC JAGUAR équipé du tourelleau T3 opéré

Le tourelleau Hornet S est alimenté électriquement et stabilisé sur trois axes. Il a une capacité de rotation sur 360 °, avec une élévation de - 20 ° à + 60 °.