Création du Groupement des armes portatives dirigé par Louis Renault

Création du Groupement des armes portatives dirigé par Louis Renault

En 1914, dès les premières semaines de la guerre, le manque de munitions se fait sentir. Il faut mobiliser les industriels et rappeler des ouvriers pour produire armes et munitions d’urgence.

En septembre 1914, Louis Renault est nommé coordinateur des industries de la Seine pour la fabrication d’obus par le gouvernement réfugié à Bordeaux. Ses usines retrouvent leurs effectifs d’avant-guerre dès janvier 1915.


Il ne ménage pas sa peine pour fédérer les industries au niveau national et trouver des techniques de production rapides et efficaces.

En mars 1915, il crée et dirige le Groupement des armes portatives afin d’organiser la production de pièces pour les fusils Lebel. Les usines Renault participent pleinement à l’effort de guerre et produisent 500 000 pièces de fusil, 8,6 millions d’obus (75 et 155mm), 5,5 millions de fusées et détonateurs, 1 000 canons, 13 500 moteurs, 1500 avions, sans compter plus de 20 000 véhicules et 2200 chars FT.


1

1. Réplique d’un fusil Lebel

POUR ALLER PLUS LOIN…

Article : Jean-François Prevéraud, 14-18 : les usines en guerre [en ligne], disponible sur https://www.industrie-techno.com/14-18-les-usines-en-guerre.38092, 2015

Document : Musée de l’armée, Le fusil Lebel [en ligne], disponible sur http://www.musee-armee.fr/fileadmin-cru-1517482989/user_upload/Documents/Support-Visite-Fiches-Objets/Fiches-1914-1918/MA_fiche-objet-Lebel.pdf

 

Source photo du fusil : http://www.replique-fusil-lebel.com