Création de la compagnie de taxis G7 qui lance Renault dans la fabrication en série

Création de la compagnie de taxis G7 qui lance Renault dans la fabrication en série

La création de « la Compagnie française des automobiles de place » par le baron Rognat constitue une date importante dans le destin de Renault, qui est choisi comme fournisseur de ses véhicules.

La Compagnie de taxis parisiens, qui reçoit le code d’immatriculation G7 par la préfecture de Paris, lance un appel d’offre pour équiper son parc automobile. Elle porte son choix sur l’automobile Renault type AG1, 2 cylindres de 8 CV (vitesse maximale 45 km/h).

Renault Type AG 1

La voiture Renault Type AG 1 de la cité de l’automobile

Le châssis de 3,80 m, la carrosserie landaulet (une partie à l’air libre pour le conducteur et une partie abritée par une capote mobile pour les passagers) et la mécanique simple et robuste, sont de grands atouts pour des voitures à utilisation intensive. Renault reçoit une première commande de 250 exemplaires en 1905, qui est renouvelée plusieurs fois. Ainsi en 1907, mille voitures Renault sillonnent Paris avec une clientèle délaissant peu à peu les voitures à cheval. Londres en commande également 1200. Pour Renault, c’est le début de la fabrication en série et de l’organisation industrielle de la production. Le taxi Renault type AG 1 entre dans l’histoire lors du fameux épisode des taxis de la Marne le 6 septembre 1914, ce qui accroit encore la renommée de la firme automobile.

Pour aller plus loin :

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7MLkLjEGaxo

Livre : charge utile magazine, n°157, 2011

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter