Baptême du feu du char Renault FT

Baptême du feu du char Renault FT

Le 31 mai 1918, une trentaine de nouveaux chars Renault FT sont engagés dans l’urgence aux côtés de la division marocaine afin de conserver le saillant de Reims face à la progression allemande. Le Renault FT définit le type même du char de combat moderne : armement en tourelle pivotante tous azimuts, groupe moteur situé à l'arrière et chenilles débordantes à l'avant.

Environ 3 700 chars FT sont produits en 18 mois, la plupart fabriqués chez Renault, mais aussi chez Berliet, Somua et Delaunay-Belleville. Après la Grande Guerre, il fut exporté dans de nombreux pays (Afghanistan, Finlande, Estonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Suisse, Espagne, Belgique, Pays-Bas, Brésil, Chine, Japon et Iran) et construit sous licence aux États-Unis à 950 exemplaires à partir d'octobre 1918 sous le nom de "6 Ton Tank" ou "M1917 light tank".

Le Renault FT est resté en service réduit dans l'armée française jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale. Il fut utilisé en petit nombre par la Wehrmacht, après 1940, à des tâches de maintien de l'ordre et d'entraînement.


Chars Renault FT à Reims

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter