Résolution 678 de l’ONU

Résolution 678 de l’ONU

La résolution 678 du Conseil de Sécurité des Nations Unies autorise le recours à la force contre les forces irakiennes si celles-ci n’ont pas évacué le Koweït au 15 janvier 1991. Cette résolution sera mise en œuvre par une coalition de 35 pays, dont la France, dirigée par les États‑Unis. Dans la nuit du 16 au 17 janvier, débute une intense campagne de frappes aériennes. 

Les forces françaises concernées par les opérations sont fortes de 19 000 hommes et femmes, 60 avions, 130 hélicoptères et 15 navires. Les 40 chars AMX-30 et 100 AMX-10RC, ERC-90 Sagaie, 600 VAB et VBL construits par Panhard et SAVIEM font partie du dispositif français. Cet assemblage de forces terrestres est regroupé sous la forme d’une Division interarmes baptisée « Daguet ». 

Le 23 février débute la phase terrestre de « Tempête du désert ». La division Daguet est placée en pointe du 18e Corps américain dont la mission est « d’envelopper » les forces irakiennes en attaquant largement au nord du Koweït. La progression jusqu’à l’aéroport d’As‑Salman, l’objectif de Daguet, est tellement rapide que l’on a parfois utilisé le terme de « folle chevauchée ».

Les opérations s’arrêtent le 28 février, l’Irak ayant accepté toutes les résolutions de l’ONU. Cependant, comme souvent, les coulisses de l’exploit sont peu commentées. Et pourtant : les 300 véhicules logistiques de Daguet (dans leur grande majorité, des VTL G290) qui doivent relier la base logistique de Yanbu à As-Salman parcourent 1 700 km, soit, ainsi que le relevait le général Forray, CEMAT, « sensiblement la distance de Paris à Bucarest ! Quant à la boucle logistique totale, c’est-à-dire l’aller et retour des camions, elle représente la distance de Paris au Caire ».

Et d’ajouter : « je ne crois pas me tromper en avançant que certains conducteurs ont effectué, au volant de leur camion, l’équivalent des deux tiers du tour de la Terre ».  

La conclusion du CEMAT vaut mieux qu’un long discours : 

« Le défi logistique a été relevé et gagné. » 

Extrait du Livre Camions, Arquus 

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter