Production du B1 bis de Juillet 1937 à Juin 1940

Production du B1 bis de Juillet 1937 à Juin 1940

Le B1 bis est nommé ainsi car il est le fruit de l’amélioration du char B1. Conçu en 1935, il est connu pour être le plus puissant des chars français et s’est illustré notamment lors de la bataille de Stonne.

Son blindage est de 60 mm à l'avant et 55 mm sur les flancs, comme préconisé par le général Velpry, alors inspecteur des chars. Il craint les nouvelles armes antichars, qui ont commencé à apparaître en particulier lors de la guerre d'Espagne.

Le B1 bis est équipé d’un canon de 47mm, deux mitrailleuses, et un canon lourd de 75mm, pour un équipage de 4 hommes. Le canon principal de 75mm est situé à droite sous le poste de conduite, et était servi par le chauffeur. L’arme étant fixe, il fallait faire pivoter tout le char pour l’aligner sur l’ennemi. La réserve de munitions prenait place le long des parois latérales.

Après la défaite de 1940, il fut récupéré par l’armée allemande et servit sur le front de l’est. Le B1 bis fut construit à 369 exemplaires.

Image

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter