Présentation d’une maquette en bois du char Renault FT 17

Présentation d’une maquette en bois du char Renault FT 17

Louis Renault présente une maquette en bois du char au Comité Consultatif de l’artillerie d’assaut dirigé par le Général Mourret.

Celui-ci trouve le char trop léger et le centre de gravité trop à l’arrière, et estime que la solution n’est pas au point.


Rodolphe Ernst-Metzmaier, l’ingénieur qui a dessiné le char FT devant une maquette grandeur réelle

Le lendemain, un sous-lieutenant qui n’apprécie pas Estienne écrit : « on a vu à Billancourt une maquette Renault. C’est un charmant joujou de jour de l’an. Le conducteur et le mitrailleur ont tout juste la place qu’ils peuvent occuper. Très jolie étude, très élégante, mais à quoi bon tout ce métal pour porter une seule mitrailleuse qui risque d’être inutilisable. Le bon sens du général Estienne et de ses satellites est pour moi trop douteux. Je n’ai pas confiance. »

Renault explique que le poids et la dimension de son char ont été réduits pour pouvoir en produire le plus grand nombre possible dans des délais courts.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Gilbert Hatry, Renault, « Usine de guerre », 1914/1918, Lafourcade, 1978

 

Source : Renault histoire droits réservés