Premier engagement des chars français Schneider à Berry-au-Bac.

Premier engagement des chars français Schneider à Berry-au-Bac.

S’inspirant des chars anglais mis au point en 1916, le ministre des armées soutient la fabrication de chars lourds fabriqués par le métallurgiste Schneider. Ceux-ci sont engagés pour la première fois sur le Chemin des Dames, à Berry au bac.

L’offensive des chars est lancée malgré un manque de préparation et de mauvaises conditions climatiques. Peu maniables et trop lourds, les chars s’enlisent dans la boue et ne parviennent pas à franchir les tranchées. Ils sont la cible des tirs ennemis et subissent de lourdes pertes. Leurs réservoirs de secours, installés à l’arrière prennent feu et de nombreux hommes périssent brûlés vifs. Sur 128 chars engagés, 73 sont hors de combat.


1

1. Chars Schneider

Cette opération est un échec comme la vaste offensive du Chemin des Dames, qu’elle était censée soutenir, et qui se solde par 30000 morts en 10 jours. Les semaines suivantes, d’autres engagements de chars obtiennent plus de succès, comme au Moulin de Laffaux les 5 et 6 mai. Mais le général Estienne reste convaincu qu’un char plus léger et plus maniable sera seul capable de faire vraiment la différence dans le cours de guerre.


POUR ALLER PLUS LOIN…

Article : France 3, Histoires 14-18 : les chars français, disponible sur https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/somme/histoires-14-18-chars-francais-1231151.html

Vidéo : Rétromobile, Les deux derniers chars Schneider et Saint-Chamond à Rétromobile 2017, disponible sur https://www.youtube.com/watch?v=w58LPlFAqcw

 

Source : https://horizon14-18.eu/monument-berry-au-bac.html et https://www.chars-francais.net/2015/index.php/liste-chronologique/de-1930-a-1940?task=view&id=57