phase terrestre de l’offensive « Tempête du désert »

phase terrestre de l’offensive « Tempête du désert »

L’offensive Tempête du désert est menée sous le commandement des États-Unis et mandatée par les Nations Unies. Cette opération est menée par l’armée française dans le cadre de la coalition internationale formée dans la guerre du Golfe en 1990-1991


Deux AMX-30 et un camion à AL-Salman

La phase terrestre de cette offensive débute le 23 février, l’objectif français est de s’emparer de l’aéroport As-Salman. La progression jusqu’à l’aéroport s’est effectuée en 48h et elle fut tellement rapide qu’on la compara parfois à une « folle chevauchée ». 40 chars AMX-30, 100 AMX-10RC, des ERC-90 Sagaie et 600 VAB et VBL construits par Panhard et SAVIEM font partie du dispositif français pour l’offensive terrestre. Cette dernière s’achèvera le 28 février, après l’acceptation de toutes les résolutions de l’ONU par l’Irak.

« Peu de personnes savent qu'à la fin du premier jour de l'attaque terrestre, après avoir réalisé une percée fantastique, les forces françaises se trouvèrent le plus au nord, le plus à l'ouest. C'étaient elles qui avaient le plus profondément pénétré en Irak. Elles ont accompli, avec succès, les missions qui leur avaient été confiées et ce, d'une manière formidable. »  — Général Norman Schwarzkopf, commandant en chef des forces alliées durant Tempête du Désert.


Mouvement des unités dans l'opération Tempête du Désert, la division Daguet était en flanc

Source : STAFF SGT. DEAN WAGNER — http://www.defenseimagery.mil; VIRIN: DF-ST-92-09231, Domaine public,

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20996871 Pour aller plus loin : Les forces spéciales françaises dans guerre du Golfe 1991, Jacques Rosier, Etienne Leclère.

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter