Paul Berliet s’éteint

Paul Berliet s’éteint

Après 93 ans d’une vie dédiée à l’entreprise familiale créée par son père Marius, Paul Berliet s’éteint en août 2012 à Lyon.

Homme de terrain, modeste, optimiste et énergique, Paul Berliet réintègre l’entreprise en 1949 après sa réhabilitation. Fidèle au principe de son père qui a mis en place une production verticale intégrale, du métal au véhicule fini, il s’attache à développer l’entreprise par l’innovation et l’exportation.


Paul Berliet et le général de Gaulle au salon de l’automobile 1966

Il crée en 1962 un centre d’étude et de recherche d’où sortent des inventions comme le « airlam » (suspension pneumatique), les bus à plancher surbaissé, les cabines avancées etc. Il décentralise la production dans la région Rhône-Alpes, implante des usines à l’étranger et crée 16500 emplois entre 1950 et 1974. Après la fusion dans RVI en 1978, Paul Berliet lance un nouveau projet. Il crée en 1982 la « fondation des automobiles Marius Berliet » dont le but est de conserver, sauvegarder et valoriser le passé de l’automobile et du camion (bus, car).

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Bollon-Mourier, Paroles d’un entrepreneur, Paul Berliet entretien avec un constructeur automobile , Delibreo, 2008.

Vidéo : Paul Berliet dans son usine, à partir de la 3e ‘, Disponible sur : https://m.ina.fr/video/I06362976/paul-berliet-et-son-usine-video.html

Source : fondation Berliet