Opération dragon

Opération dragon

L’objectif de cette opération était le contrôler la zone dans laquelle serpente la route reliant les principales villes du nord du Mali. Cette opération a aussi été l’occasion de sécuriser le convoi logistique ramenant l’escadron blindé de Tessalit à Gao dans le cadre de l’allègement des troupes françaises.

Du 31 août au 14 septembre 2013, conduite entre Gao et Aguelhok, « Dragon » a engagé 400 militaires de la force Serval, principalement répartis entre un sous groupement tactique inter-armes (SGTIA) Infanterie, un SGTIA blindé et leurs soutiens ; environ 150 militaires nigériens et sénégalais de la MINUSMA, ainsi que des gendarmes maliens.

opération dragon

Crédits : EMA / Légion étrangère

Un militaire des forces Serval lors de l’opération Dragon en Septembre 2013, J.Lieber © Légion étrangère

L’opération « Dragon » a permis le passage du convoi logistique d’allègement du dispositif Serval stationné à Tessalit. Environ 70 véhicules, y compris la dizaine d’AMX 10 RC et la dizaine de VBL du sous groupement blindé de Tessalit, sont arrivés à Gao sans encombre. De plus, les renseignements collectés et les découvertes réalisées ont confirmé que l’action continue de la brigade Serval et des militaires de la MINUSMA contribuait à maintenir un certain calme dans cette zone d’action, tout en assurant une présence dissuasive et en contraignant la liberté d’action de l’adversaire.