Offensive décisive de Villers-Cotterêts

Offensive décisive de Villers-Cotterêts

En juillet 1918, lors de la Seconde bataille de la Marne, le commandement allemand décide de franchir la Marne pour atteindre Paris déjà menacée par les tirs redoutables du canon à longue portée surnommé « la grosse Bertha ».

La stratégie des Alliés est de laisser avancer les Allemands avant de les attaquer sur leurs flancs pour les faire reculer. Partant de Villers-Cotterêts, une gigantesque contre-offensive française est engagée par la 10ème armée du général Mangin, à 4h30 le 18 juillet.


Couverture d’un fascicule montrant l’association des chars et des avions
Joseph Mongis, le 18 juillet 1918, collection Patrie, 1919.

2000 canons, 350 chars et 500 avions soutiennent l’avancée de milliers d’hommes. Au même moment, le général Degoutte lance une offensive plus au Sud avec sa 6e armée et 150 chars. C’est la première grande victoire des chars Renault FT 17. Ce 18 juillet marque une étape décisive dans le conflit. Il démontre le succès de l’emploi massif des blindés soutenus par l’aviation. Désormais, on ne conçoit plus une bataille sans l’appui des chars.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Alain Gougaud, L'Aube de la gloire - les autos mitrailleuses et les chars français pendant la grande guerre, Histoire et technique, Musée des blindés, 1987.

Vidéo : Les annales de la guerre, films de juillet 1918, Disponible sur : http://archives.ecpad.fr/juillet-1918-les-annales-de-la-guerre-71/