Quel est le quotidien d’un ingénieur méthode chez ARQUUS ?

 ingénieur méthode

Quel est le quotidien d’un ingénieur méthode chez ARQUUS ?

Rencontre avec Béchir Ben Henia, ingénieur méthode chez ARQUUS

Du médical à Arquus

Déjà titulaire d’une licence professionnelle de technicien en physique médicale, Béchir a suivi une formation d’ingénieur à Saint Nazaire via le CESI. Alternant chez Arquus au sein du service qualité durant l’année 2017 – 2018, il décroche un CDI d’ingénieur méthode sur les lignes Bastion et VT4 en Août 2018.

Moderniser en permanence le site

Le secteur médical est extrêmement organisé et sécurisé. Béchir a travaillé dans la cancérologie, secteur sensible où la moindre erreur peut se révéler fatale pour une vie humaine. Il en va de même pour les véhicules : le moindre défaut de montage peut s’avérer fatal pour un membre de l’équipage embarqué. Sur le front des vies sont engagées, cela exige beaucoup de rigueur. Chaque action a un impact réel et concret. Dans ce souci de performance et de sécurité, il met en place des outils de contrôle de production sophistiqués.

« Mon rôle ? C’est d’adapter le 4.0 à notre site industriel »

Son rôle principal concerne le travail sur les méthodes de production et leur modernisation. De plus en plus d’objets connectés sont installés, comme les tablettes de contrôle final sur la ligne VT4. Sa mission : innover sur le site en s’inspirant de l’industrie 4.0.

L’innovation au cœur de notre appareil industriel

Béchir met en place des valises diagnostic afin de détecter plus rapidement d’éventuels problèmes sur le véhicule en ligne de production.

Ces calculateurs font partie du projet PIAF (2019) (Prosit in Arquus factory), projet initié par Volvo IT. Ce logiciel permet de se connecter au véhicule dans le but de le programmer plus facilement. Demain, la production le fera directement : l’opérateur sera autonome.

« Digitaliser une ligne de production permet de retirer du papier et d’avoir des avantages de traçabilité qu’on ne peut obtenir avec du papier »

Le Groupe Volvo est un acteur majeur de la production de poids lourds.

La tablette de contrôle fait partie intégrante du management visuel. Elle renvoie de l’information sur les écrans de contrôle aussi bien sur le nombre de véhicules réalisés que sur leur état de conformité. Pour cela, le code du véhicule est scanné en entrée de ligne, et permet d’indiquer sur les écrans les numéros de véhicule, leur modèle et leur configuration.

En résumé, l’adaptation de la ligne VT4 au 4.0 permet :

  • De donner en temps réel une information sur l’avancement de la ligne à chaque poste ;
  • De respecter les cadences de production ;
  • D’identifier et de quantifier les défauts dans le timing de fabrication.

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter