« Chez Arquus, nous sommes en permanence dans l’action »

Sherpa Light - Véhicule Tactique

« Chez Arquus, nous sommes en permanence dans l’action »

Antonio Macedo est architecte CAO au bureau d’études d’Arquus. Il explique les raisons pour lesquelles il a choisi de rejoindre l’entreprise et pourquoi il conseillerait aujourd’hui à un(e) jeune diplômé(e) de postuler.

Pouvez-vous décrire votre poste au sein de l’entreprise ?

Antonio Macedo : Depuis septembre 2017, j’occupe le poste d’architecte CAO sur le véhicule tactique léger Sherpa Light chez Arquus. Au quotidien, je gère la maquette numérique du Sherpa Light et ses différentes déclinaisons. J’organise les analyses, les constats et les validations des pièces d’évolution. Je réalise aussi de petites études de conception du véhicule, afin d’aiguiller les métiers dans les évolutions à réaliser. Enfin, j’interviens comme fonction support aux autres métiers de l’entreprise : par exemple, je détermine pour eux les volumes à respecter dans la conception de pièces et définis, dans la documentation, les cas d’emploi de chaque composant des véhicules.

Pourquoi avez-vous souhaité intégrer Arquus ?

A.M. : Après avoir travaillé une vingtaine d’années dans des sociétés prestataires, je souhaitais intégrer une grande entreprise française. Surtout dans un secteur d’activité aussi motivant et intéressant que celui de la Défense ! Par le passé, j’avais déjà travaillé pour Arquus qui, à l’époque, s’appelait Renault Trucks Defense, et le secteur d’activité m’avait beaucoup intéressé.

En quoi est-il plus intéressant de travailler chez Arquus plutôt que dans une autre entreprise ?

A.M. : Si je compare Arquus à d’autres entreprises dans lesquelles j’ai pu intervenir, le fonctionnement ici est proche de celui d’une PME. Cela nous permet d’être plus réactifs vis-à-vis des demandes des clients, qui ont chacun des besoins particuliers. Je ne sens pas de monotonie dans le travail. Au contraire, j’ai le sentiment d’être en permanence dans l’action ! C’est d’ailleurs la grande différence avec les grandes entreprises pour lesquelles j’ai pu travailler.

« Chez Arquus, je ne sens pas de monotonie dans le travail. Au contraire, j’ai le sentiment d’être en permanence dans l’action ! »

Conseilleriez-vous Arquus à votre entourage ? Si oui pourquoi ?

A.M. : J’ai déjà encouragé un ancien collègue à postuler. Je trouve que, chez Arquus, le fonctionnement, la cohésion d’équipe et le relationnel avec les collègues et la hiérarchie sont très constructifs, proactifs et motivants. C’est cet état d’esprit qui m’a encouragé à parler de l’entreprise autour de moi. Depuis que je travaille ici, je n’en ai tiré que du positif. Donc, allez-y, postulez !

Quel conseil donneriez-vous à un(e) jeune diplômé(e) souhaitant rejoindre Arquus ?

A.M. : Il ne faut pas hésiter à tenter sa chance. Il y a énormément de choses à apprendre d’un point de vue technique, à la fois en termes de connaissances et de spécificités au niveau de la production… Mais il ou elle va aussi s’enrichir humainement. Ici, tout le monde fait preuve de bonne volonté et c’est vraiment essentiel pour progresser. C’est une chance pour un jeune de pouvoir intégrer Arquus.