partenariat |

ARQUUS et ENSTA Bretagne lancent un laboratoire commun

ARQUUS et ENSTA Bretagne lancent un laboratoire commun sur l’optimisation énergétique dans le domaine de la Défense

Réunis le 17 juin lors du salon Eurosatory, Emmanuel Levacher, PDG d’Arquus, et Bruno Gruselle, directeur général d’ENSTA Bretagne, ont officialisé la création d’un laboratoire commun sur l’optimisation énergétique des véhicules militaires terrestres et de leurs bases.

Réinventer la chaîne énergétique des véhicules terrestres

L’intégration de systèmes de plus en plus nombreux et gourmands en énergie, les nouvelles capacités attendues de ces véhicules (furtivité sonore et thermique, partage d’énergie au profit d’autres véhicules ou de bases avancées, intégration de systèmes à haute valeur énergétique), la réduction nécessaire de leur empreinte carbone et du poids de la logistique conduisent à réinventer l’architecture énergétique des véhicules militaires.

Arquus est donc fermement engagée dans une stratégie visant l’optimisation énergétique des systèmes embarqués et débarqués, l’intégration performante et sécurisée de nouvelles énergies (électricité, hydrogène notamment) et de systèmes hybrides au sein des véhicules militaires qu’elle conçoit, fabrique et entretient dans la durée. Cet objectif, qui pourrait permettre d’obtenir la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 60%, doit par ailleurs répondre aux exigences opérationnelles des armées : puissance, mobilité, survivabilité, robustesse, agilité et disponibilité en toutes circonstances.


A cette fin, les équipes de R&D d’Arquus repensent intégralement l’architecture énergétique des véhicules et la gestion énergétique sur base, en associant les compétences scientifiques et techniques d’Arquus et d’ENSTA Bretagne en architecture de véhicules, motorisations et systèmes énergétiques.

Cette orientation stratégique d’Arquus est une participation à la réduction de la dépendance énergétique des armées en permettant de « consommer sûr, consommer moins, consommer mieux ». Arquus souhaite ainsi créer un pôle d’expertise français dans le domaine de l’énergie, capable d’associer des acteurs de tout premier plan et de rayonner à l’échelle européenne.

Un laboratoire commun qui réunit les compétences clés

L’expertise d’ENSTA Bretagne est ici mobilisée pour aider à concevoir ces nouvelles architectures de motorisation d’une part et caractériser les matériaux et assemblages à même de supporter efficacement l’intégration de ces nouveaux systèmes, qui vont imposer de nouvelles contraintes sur les véhicules, en termes de gestion des masses et de ravitaillement. D’autre part, l’école pourra intervenir sur la conception des systèmes embarqués à même d’exploiter au mieux les différentes sources d’énergies pour garantir des performances optimales et la meilleure autonomie.

Arquus est un pionnier des solutions de propulsion, mais aussi de génération et de stockage d’énergie dans la Défense terrestre. L’entreprise a récemment développé le premier véhicule militaire hybride au monde, le Scarabée, pensé pour préfigurer la mobilité terrestre de demain. Arquus s’investit également dans le développement d’une version hybride du Griffon, le nouveau véhicule de combat de l’armée de Terre. Au sein du GME EBMR, Arquus et ses partenaires ont ainsi récemment présenté un Griffon équipé de batteries lithium-ion. L’hybridation des matériels est d’ailleurs une solution tout à fait pertinente pour d’autres véhicules, tels que les chars de combat, les Véhicules de Combat d’Infanterie ou les camions tactiques.

L’hybridation des matériels terrestres permet de réduire la consommation et les émissions, tout en limitant la maintenance et en démultipliant les capacités sur le terrain. Arquus prépare également l’avenir en conduisant des recherches sur le partage d’énergies en opération et sur l’hydrogène militaire. Dans l’ensemble des se ses travaux de R&D, Arquus bénéficie du soutien du Groupe AB Volvo, leader mondial de l’électromobilité et des énergies renouvelables, dont il est la Business Unit Défense


Emmanuel Levacher, président d’Arquus : « La signature de ce partenariat avec ENSTA Bretagne renforce encore notre relation exemplaire avec l’école et notre présence dans le domaine des nouvelles énergies. Nous sommes très fiers de nous associer durablement avec ENSTA Bretagne et de créer un pôle d’excellence français dynamique, véritablement capable de rayonner et de porter les compétences et propositions de la France à l’échelle de la Défense européenne ».

Bruno Gruselle, directeur général d’ENSTA Bretagne : « Arquus et ENSTA Bretagne préparent l’ingénierie de demain afin de soutenir nos armées en opération. Notre coopération fructueuse dans les domaines de la formation des ingénieurs et de la recherche permet d’investir avec agilité des sujets décisifs pour l’avenir. La transition écologique en est un majeur pour le ministère des armées. Cette nécessité de changement fait évoluer la formation des ingénieurs avec l’appui de nos centres de recherche et du nouveau laboratoire associant Arquus et ENSTA Bretagne, pour accélérer l’innovation et le déploiement de solutions énergétiques nouvelles, attendues par la société et la défense. »

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter