Livraison des premiers véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI)

Livraison des premiers véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI)

Le 35e régiment d’infanterie de Belfort est le premier à être équipé de VBCI. A cette occasion, Hervé Morin ministre de la Défense et le général Irastorza, Chef d’Etat major de l’armée de terre (CEMAT) se retrouvent au camp de Valdahon pour présider un exercice régimentaire.

Apportant des progrès déterminants en termes de mobilité, de protection et de communications par rapport à son prédécesseur l’AMX 10 P, le VBCI, servi par un équipage de 2 personnes, peut transporter 9 soldats avec leur équipement.

Opérationnel de jour comme de nuit, son rôle est de permettre le débarquement d’un groupe de combat au plus près de l’objectif et de lui fournir l’appui feu.

VBCI au Mali en 2015

VBCI au Mali en 2015 pendant l’opération Barkhane

Le ministre déclare : « c’est un équipement qui correspond parfaitement à nos attentes, un blindé de grande valeur, de fabrication et de technologie françaises, testé par un de nos plus beaux régiments ».

Dès 2010, le VBCI est engagé en Afghanistan, en 2013 il est l’une des stars de Serval, au Mali, puis de l’opération Barkhane au Sahel.

Pour aller plus loin :

Article : https://www.chars-francais.net/2015/index.php/liste-chronologique/de-1990-a-nos-jours?task=view&id=795

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=SdOtaMtyasY