Les troupes allemandes pillent Lyon et Berliet

Les troupes allemandes pillent Lyon et Berliet

Lancée le 10 mai 1940 pour repousser l’avancée allemande fulgurante, la bataille de France s’achève par la « débâcle » et la capitulation.

Malgré les actes héroïques des militaires français comme celui des cadets de Saumur, ce même 19 juin 1940, l’échec est cinglant. On dénombre plus de 100000 morts, et des milliers de civils fuient sur les routes dans un exode éperdu.


Chargement d’un camion VDCAG ou VDANG, fonctionnant au gazobois, ferme de Vénissieux. 1940-1941

Tout juste nommé président du Conseil, le Maréchal Pétain demande à l’Allemagne la fin des combats le 17 juin 1940. Dès le 19 juin, les troupes allemandes entrent dans Lyon et entreprennent un pillage organisé de la ville. Ils occupent les usines Berliet pour y réparer leur matériel et faire l’inventaire de tous les stocks et matériels roulants. 17 jours plus tard, ils quittent la ville en emportant tous les véhicules Berliet de Vénissieux ainsi qu’un butin impressionnant de 25000 tonnes de denrées alimentaires, combustibles, produits métallurgiques etc.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Article : Site internet du Musée d’Histoire Militaire, LYON en JUIN 1940, disponible sur : http://www.museemilitairelyon.com/spip.php?article69

DVD : Mai 1940, les 30 jours du désastre, édition Montparnasse.

Source : Fondation de l’automobile Marius Berliet - Lyon (1940-1941) http://memoires-industrielles.fr/?q=doc/DB00320%20