Les taxis de La Marne

Les taxis de La Marne

Tout juste un mois après le début de la guerre, les troupes allemandes menacent déjà Paris. Le général Joffre lance une contre-offensive générale appelée « la bataille de la Marne ».

La majorité des soldats est acheminée par le train mais cela ne suffit pas. Le gouverneur militaire de Paris, le général Gallieni a l’idée de mobiliser les taxis parisiens pour transporter rapidement des soldats en renfort sur le front de l’Ourcq.


Taxi de la Marne, Musée de l’Armée

A cette époque, la grande majorité des taxis sont des voitures fabriquées par Renault. La compagnie française des automobiles de place (G7) fondée en 1905 choisit des Renault type AG à 8 chevaux et 2 cylindres pour son parc automobile de taxis parisiens. En 1914 les trois quarts des 12000 taxis parisiens sont des voitures Renault. Le 6 septembre 1914, 630 taxis sont réquisitionnés et quittent l’esplanade des Invalides avec chacun 5 à 6 hommes à leur bord. Environ 3000 soldats des 103e et 104e Régiment d’Infanterie arrivent ainsi à Silly-le-Long et Nanteuil-Le-Haudouin à la vitesse de 25 km/h. Même s’il n’a pas eu l’effet qu’on lui a attribué, cet épisode a eu un retentissement symbolique considérable

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Loic Di Stéfano, Jérôme Laune, L’épopée des taxis de la Marne les 6 et 7 septembre 1914, la Chasse au Snark, 1979.

Vidéo : Images d’époque montrant le départ des taxis, disponible sur : http://www.ina.fr/video/AFE08001138/depart-des-taxis-de-la-marne-en-septembre-1914-a-paris-video.html

Source : http://www.musee-armee.fr/collections/base-de-donnees-des-collections/objet/taxi-de-la-marne.html