Les tanks entrent dans l’histoire

Les tanks entrent dans l’histoire

Un an jour pour jour après la présentation de la première maquette, des « tanks » Mark I sont engagés par l’armée britannique sur le front de la Première guerre mondiale entre Albert et Bapaume au nord d’Amiens.

Même s’ils n’étaient pas les seuls à travailler sur ce nouveau concept d’engin blindé, les Britanniques sont les premiers à l’avoir mis au point et à l’expérimenter sur le champ de bataille.


Essais du « Mother », le prototype du Mark 1, 1916.

Fabriqués dans les mêmes ateliers que les navires de guerre, ils sont conçus comme des « cuirassiers terrestres ». En forme de losange cerclé de chenilles enveloppantes, ils sont équipés pour tirer sur les côtés, et ont une sorte de gouvernail à l’arrière, comme les bateaux. 8 hommes le servent et sa vitesse est de 5 km/h.
« Nous avons employé pour la première fois un nouveau modèle d’auto blindée lourde qui a rendu les plus grands services », relate le communiqué britannique paru dans le journal Le Matin. Malgré des résultats mitigés, l’apparition de ces « monstres d’acier » sème la panique dans les tranchées allemandes et démontre les potentialités de cette nouvelle arme du XXe siècle.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Yves Buffeteau, L’Infantry Tank, Mark I, II, III, IV, V - 1916-1918, Ysec Editions, 2017.

Vidéo : Démonstration du tank, images d’archives,
Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=M7K485WdBTo

Source : https://www.tankmuseum.org