La légende des cadets de Saumur

La légende des cadets de Saumur

En mai 1940, la percée allemande menace la Somme et l’Aisne. La Loire devient le seul obstacle où la résistance peut être efficace.  

Les élèves de l’école de cavalerie de Saumur, les cadets, restent face à l’ennemi plutôt que de se replier vers Montauban lorsque l’ennemi allemand arrive aux portes de Saumur et que le maréchal Pétain négocie l’armistice. Formés à la science du combat, bénéficiant de principes moraux exaltants, l’Ecole ne peut se dérober au moment où l’ennemi arrive à ses portes. Bien que non organisée pour la bataille que l’Ecole de Saumur se prépare à repousser les allemands : il y va de son prestige et de son honneur.  

Le PC de combat du colonel Michon fut installé le mardi 18 juin à 13h30 sur la crête, 800m à l’est du château de Saumur. 2 190 hommes sont regroupés à Saumur, parmi lesquels 870 cadets. Le mercredi 19 juin à 00h15, les premiers affrontements ont lieu et des blindés allemands sont mis hors service. Les cadets détruisent alors tous les ponts menant à Saumur et traversant la Loire, et font ainsi perdre un temps précieux à l’armée allemande. Ces ponts ne seront reconstruits qu’après la guerre.

Image

1

1.

Titre image
Le viaduc de Montsoreau, un des premiers ouvrages détruits, Auto Passion hors-série n°10 « Les blindés du Monde »

Le lieutenant Desplats tient l’île de Saumur avec la 11ème brigade. Elle s’étend sur deux kilomètres de long. A 22h30, le mercredi 19 juin, la décision est prise de détruire le pont qui relie l’île à la rive sud. La 11ème brigade ne pourra plus se replier, ni être renforcée. Le lieutenant Desplats passe alors la nuit à encourager ses cadets et il leur dira notamment « On fait une fois le sacrifice de sa vie, après on est un soldat ». Le 20 juin à 5h du matin, il tombe avec quelques-uns de ses élèves et les survivants sont faits prisonniers. Les allemands s’empareront de la ville de Saumur le 21 juin. Début juillet 1940, les allemands semblent touchés par ce courage indomptable et l’abnégation dont ont fait preuve les cadets. Le général commandant la division allemande de cavalerie rendit l’épée aux cadets et les libéra devant Saumur. 

La légende des cadets de Saumur anime aujourd’hui les jeunes élèves officiers de l’école de cavalerie de Saumur, futurs officiers des régiments de l’Arme Blindée de Cavalerie (ABC). 

Image

1

1.

Titre image
Pont menant à Saumur, Auto Passion hors-série n°10 « Les blindés du Monde »

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter