Fusion Panhard et Citroën

Fusion Panhard et Citroën

La Société des automobiles Panhard et Levassor connaissant des difficultés économiques touchant sa gamme de véhicules civils, c’est en janvier 1965 que s’opère une fusion entre les entreprises Panhard et Citroën.

Jean Panhard, neveu du fondateur de la Société des automobiles Panhard et Levassor, est nommé président de la nouvelle Société de construction mécanique Panhard et Levassor (SCMPL)


1

1. Logo Panhard et Levassor

Alors qu’elle est en nette perte de vitesse dans la construction automobile, Panhard est en revanche numéro un mondial dans la spécialité des blindés à roues.

La fabrication de la dernière voiture Panhard la dyna 24 est donc arrêtée en 1967 et Panhard se consacre désormais exclusivement aux engins militaires, secteur qui ne concurrence pas Citroën.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Philippe Krebs, Bernard Vermeylen, Panhard et Levassor, pionniers de l’industrie automobile, ETAI, 2016