entrée des allemands dans l’usine de Limoges

entrée des allemands dans l’usine de Limoges

En juin 1942, la zone libre est envahie. Gnome et Rhône recrute de nombreux émigrés fuyant la zone occupée. De nombreux jeunes potentiellement soumis au STO (Service du travail obligatoire) sont salariés de l’usine et y restent à l’abri de la déportation

 A l’arrivée des allemands à l’entrée de l’usine Gnome et Rhône, la barrière était fermée. Le concierge surnommé « le PIPELET » reçu les forces d’occupation. Il avait perdu une jambe durant 1914 – 1918 et les accueillit avec toutes ses décorations sur la poitrine. Le détachement militaire allemand lui présenta les armes avant de rentrer !  

Lorsqu’ils pénètrent ensuite dans l’usine, les jeunes concernés par le STO s’enfuient immédiatement à la nage par la Vienne ou bien à pied, pour rejoindre le maquis. 

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter