Décès de Louis Renault

Décès de Louis Renault

Suite à une dénonciation pour faits de collaboration, Louis Renault, déjà diminué par la maladie, est incarcéré à la prison de Fresnes le 23 septembre 1944.

Ses conditions de détention aggravent brutalement son état de santé et il s’éteint un mois plus tard, à l’âge de 67 ans sans avoir pu se défendre devant la justice.


Les usines Renault de Billancourt, 1948

René de Peyrecave, son bras droit pendant l’Occupation, est emprisonné comme lui mais bénéficie d’un non-lieu en 1949 au motif que la SAUR (Société Anonyme des Usines Renault) n’a pas fait de zèle particulier en faveur de l’occupant. La société est confisquée par le gouvernement le 15 novembre et nationalisée 2 mois plus tard sous la dénomination de Régie nationale des usines Renault (RNUR). En 1939, l’ensemble industriel bâti par Renault s’étend sur 100 ha et emploie 38 000 personnes. A la fin de la guerre, 80 % a été détruit par les bombardements successifs.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Jean-Noël Mouret, Louis Renault, Gallimard, 2009

Vidéo : Témoignage d’un ouvrier sur Louis Renault Disponible : https://www.ina.fr/video/CAB7700308001

Source photo : Renault Histoire