Création de l’arme blindée cavalerie (ABC)

Création de l’arme blindée cavalerie (ABC)

C’est dans le contexte de la réorganisation de l’armée française en Afrique du Nord en 1942 qu’est créée l’arme blindée cavalerie (ABC) sur l’ordre du général d’armée Henri Giraud, commandant en chef des Forces terrestres et aériennes à Alger.

Arme des troupes motorisées et blindées de l’armée de terre, elle regroupe les unités de chars et de cavalerie et reprend les missions de la cavalerie et de l’artillerie spéciale, créée en 1916. Celles-ci sont adaptées au contexte moderne : éclairage et reconnaissance, rupture par le procédé de la charge, exploitation par le déploiement d’unités blindées rapides en tout terrain, couverture d'un flanc ou d'une retraite.


1

1. ERC-90 en manœuvre

L’arme blindée cavalerie intègre les fortes traditions de la cavalerie et de l’artillerie à cheval. Le général Delaunay caractérise ainsi l’esprit qui anime l’ABC depuis son existence : « Esprit cavalier fait d’un peu de goût pour le panache, la tenue et la tradition, et de beaucoup d’allant dans la manœuvre et d’abnégation dans les crises. Esprit char fait de culte du matériel, de compétence technique et de dévouement vis-à-vis des combattants à pied. » Général Delaunay, CEMAT de 1980 à 1983. in revue historique des armées, numéro spécial 2/1984.

Pour aller plus loin

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=foXbT5I_X2M

Livre : Gérard Saint-Martin, L'arme blindée française: 1940-1945! : dans le fracas des batailles, Paris, Economica, 2000, 473 p

source ECPAD, 07 92 015 208, Michel Riehl