commande de 1000 « chars mitrailleurs légers »

commande de 1000 « chars mitrailleurs légers »

Pendant l’été 1916, a démarré une réflexion sur les chars entre Louis Renault et son équipe et le général Estienne. En octobre 1916, un projet de char léger pouvant être réalisé en 3 mois, est soumis au général Estienne.

Convaincu par le concept du char léger, celui-ci demande au général commandant en chef, Joffre, d’appuyer sa demande et de passer la commande d’engins correspondant à des caractéristiques précises : poids maximum 4 tonnes, hauteur maximum 1,75 m, blindage résistant aux tirs des armes individuelles, tourelle à 360° pour canon de 37 mm ou mitrailleuse de 7,62 mm, équipage de 2 hommes. Vitesse de 12 km/h maximum, moteur de 40 CV.


1

1. Un char Renault FT 17 de la 9e armée.

Joffre écrit alors au sous secrétaire d’Etat à la guerre, « J’estime qu’il conviendrait, tant pour renforcer les unités d’artillerie que pour constituer des groupes de mitrailleurs susceptibles d’accompagner, en terrain bouleversé, les divisions d’attaques, de disposer d’une millier de chars mitrailleurs » et « Je désirerais qu’un char mitrailleur de ce genre fût réalisé dans le plus bref délai et je crois vous signaler à toutes fins utiles que la maison Renault a établi un projet détaillé susceptible de donner satisfaction ». Remise en cause par son successeur, la commande n’est d’abord effective que pour un exemplaire prototype avant les commandes en nombre passées en 1917.

Pour aller plus loin :

Livre : Gilbert Hatry, Renault usine de guerre, 1914-1918, Lafourcade,1978

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=2BYl36yByRg

Source: ECPAD 9ARMEE 4 I72