Bombardement de l’usine de Limoges par la Royal Air Force

Bombardement de l’usine de Limoges par la Royal Air Force

Pendant la Seconde guerre mondiale, l’Arsenal de Limoges fabrique des moteurs d’avion. Les alliés décident de neutraliser cette usine et planifient un bombardement dans la nuit du 8 au 9 février 1944.

Créé en 1939 pour fabriquer des moteurs d’avion, l’Arsenal de Limoges est la cible des bombardements alliés. La Royal Air Force a pour mission de détruire l’usine en février et envoie un escadron conduit par le capitaine Cheshire.


Soucieux d’épargner les vies humaines, les pilotes passent plusieurs fois au-dessus des bâtiments pour prévenir et attendent que toutes les ouvrières se soient mises à l’abri avant de lâcher leurs bombes. C’est lors de ce bombardement qu’est expérimentée la première bombe de 6 tonnes.

Les trois quarts de l’usine sont détruits par l’escadron du capitaine et seulement cinq blessés sont à déplorer.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Andrew Boyle, No passing glory, fontana books

Document en ligne : Conservatoire Aéronautique du Limousin, Bombardement RAF Février 1944 [en ligne], disponible sur : http://fr.calameo.com/books/0031160773e824823bc5d

 

Source photo : Aéronautique Conservatoire