Bataille de Stonne (14 au 25 mai 1940)

Bataille de Stonne (14 au 25 mai 1940)

La bataille de Stonne (Ardennes) s’est déroulée du 14 au 25 mai 1940 et est surnommée le « Verdun de 1940 ». C’est l’une des plus importantes batailles de la campagne de l’ouest, son issue sera favorable aux allemands. Opposant les chars B1bis Renault et les Panzer allemands, la bataille de Stonne a marqué l’histoire par son incroyable dangerosité et l’affrontement des chars franco-allemands.

A partir du 14 mai 1940 vont s’enchaîner 11 jours de bataille, 11 jours durant lesquels le petit village de Stonne changera de camp pas moins de 17 fois ! Contre les 90 000 soldats et les 300 chars allemands se trouvent 42 500 soldats et 130 chars français. Bien qu’à l’issue du conflit, le pavillon allemand flottait sur le village de Stonne, cette bataille n’en fut pas moins une victoire défensive française.


Stonne, Montcornet, les chars français dans la bataille. Ministère des Armées.

En effet, l’incroyable robustesse des chars B1bis Renault a permis aux français de tenir la position durant 11 jours, malgré leur effectif de 50% en dessous de celui des allemands. Pour exemple, un seul char B1bis a démolit pas moins de 13 blindés Panzer allemands sur la place du village, malgré un total de 140 impacts, le blindage français résiste.

« Les soldats de la Wehrmacht ont toujours comparé l'enfer de Stonne en 1940 à l'enfer de Verdun en 1916 »

Dominique Lormier, La bataille de Stonne : Ardennes, mai 1940, Paris, Perrin, 2010

popin Newsletter
Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter
close popin Newsletter