Acte fondateur du char léger Renault FT 17

Acte fondateur du char léger Renault FT 17

Dès le début de la première guerre mondiale, Louis Renault s’investit dans la fabrication d’obus, de moteurs d’avions et autres matériels de guerre. C’est pourquoi il refuse plusieurs fois de répondre à la demande du Général Estienne pour la conception d’un char.

Pourtant, il finit par céder et une première réunion entre Louis Renault et Jean Baptiste Estienne se tient le 1er août 1916. Renault lui propose 11 études de char.


Un char FT 17 en manoeuvre

Estienne retient la dernière, celle d’un char léger servi par deux hommes, et pouvant être réalisé avec un maximum de pièces de série, permettant une fabrication plus rapide et moins coûteuse. C’est à partir de cette date que commence une collaboration étroite et fructueuse entre Louis Renault et Estienne qui aboutit à la conception du char FT 17 après bien des péripéties. Un premier prototype sort 3 mois après. Estienne écrit : « J’estime possible de réaliser promptement un char mitrailleur à chenilles, très léger, répondant aux conditions suivantes : Poids maximum : 4 tonnes. Hauteur maximale : 1,75 m. Blindage à l’é́preuve de la balle perforante actuelle à 30 m. Armement : une mitrailleuse sous tourelle à tour complet d’horizon ou un canon de 37 mm. »

POUR ALLER PLUS LOIN…

Livre : Gilbert Hatry, Renault usine de guerre, Lafourcade, 1978

Vidéo : 1er août 1916, Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=p4dAkE0bQrc

Source : fondation Berliet http://www.memoires-industrielles.fr/?q=doc/DB00971%20